Jouer comporte des risques. Endettement, isolement, dépendance.
Pour être aidé, cliquez-ici.

Vivre et se développer en situation de handicap cognitif : lorsque l’ALEFPA de Cambes vise une éducation plus ludique et dynamique.

Vivre et se développer en situation de handicap cognitif : lorsque l’ALEFPA de Cambes vise une éducation plus ludique et dynamique.

Vivre et se développer en situation de handicap cognitif : lorsque l’ALEFPA de Cambes vise une éducation plus ludique et dynamique.

L’ALEFPA, au service des enfants et des adultes en difficultés sociales et en situation de handicap.

Créé en 1959 et reconnue d’utilité publique en 1973, l’Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie (ALEFPA) accompagne chaque personne faisant appel à leurs services, petits et grands, dans l’inclusion scolaire, sociale et professionnelle.

L’objectif de l’ALEFPA et de ses 2500 professionnels dévoués, est « d’assurer et de garantir la dignité de la vie dans une société d’égale appartenance » en cherchant des solutions de prévention, d’éducation, de formation, de pédagogie, d’emploi, de citoyenneté ou encore d’accès au divertissement culturel et loisirs, aux personnes en difficultés sociales ou en situation de handicap (souvent des personnes atteintes de troubles ou de déficiences mentales) en les accompagnant au quotidien pour favoriser leur autonomie et leur épanouissement..

Tous les jours, ce sont 13000 personnes et leurs familles qui bénéficient des services de l’ALEFPA répartis dans 200 établissements à travers la France Métropolitaine et Outre-Mer, dont celui de Cambes, dirigé par Madame Dal-Gobbo Alexandra.

C’est à travers le tissage de liens sociaux forts avec les militants, les bénévoles, les partenaires ou encore les institutions tel que le conseil général et départemental que l’ALEFPA œuvre en ce sens.

L’accompagnement des personnes peut prendre plusieurs formes tel que l’organisation de la vie quotidienne, comme l’hygiène, l’entretien et l’aménagement de l’espace personnel, les achats et les déplacements. Ou encore développer puis conserver les acquis des résidents à travers des activités ludiques et stimulantes. Ces prises en charge sont à la fois individuelle et collective afin de garantir l’identité de chacun tout en entrant en interaction avec autrui grâce à la prise de conscience de leurs potentiels et ainsi favoriser leur épanouissement personnel.

Troubles et déficiences mentales : des chiffres pour comprendre.

Tout d’abord, il est nécessaire de distinguer les troubles des déficiences mentales.

Un trouble cognitif est une altération des fonctions cérébrales (notamment la mémoire) qui peut aussi se traduire par un ralentissement de la pensée. Il peut être dû au vieillissement, à un traumatisme cérébral ou à une maladie.

Une déficience mentale peut être causée par une aberration chromosomique (Syndrome de Down ou trisomie 21), des troubles du métabolisme ou des dommages au cortex cérébral pendant la période de grossesse.

Au niveau des troubles, selon l’institut du cerveau, il est estimé qu’un tiers de la population Européenne, soit 179 millions d’individus, est touché par au moins 1 trouble du cerveau.

Si l’on prend l’exemple des troubles cognitifs causé par le vieillissement et entrainant une démence, l’Alzheimer représentant à elle seule près de 70% des cas, touche pas moins de 900 000 personnes en France selon la Fondation pour la Recherche Médicale. Cette tendance tend à s’accroître de part le rallongement de la durée de vie, estimant ainsi qu’il y aura 2,1 millions de personnes âgées de plus de 65 ans qui seront atteintes d’ici 2040. A l’heure actuelle, ce sont 220 000 nouveaux cas en France chaque année. Nous sommes par conséquent tous concernés.

Concernant les déficiences mentales (ou déficiences intellectuelles), on estime qu’elles concernent de façon légère en France 10 à 20 personnes pour 1000 de la population et 3 à 4 pour 1000 personnes de façon sévère.

Si on se penche sur le cas de l’autisme (trouble du spectre de l’autisme – TSA), le site autisme.fr estime qu’il y a 700 000 personnes atteintes de TSA dont 60 000 autistes en France. Chaque année, ce sont 8000 enfants qui naissent autistes.

Que ce soit les personnes atteintes de troubles ou déficiences mentales, il est important de prévenir leurs comportements. Dans les 2 cas, de nombreuses personnes se retrouvent dans des situations handicapantes de part l’altération de leurs capacités à mémoriser ou interpréter leur environnement.

Les personnes ayant des troubles cognitifs ou des déficiences mentales éprouvent des difficultés à interagir avec autrui et sont dans l’incapacité de s’occuper lors des temps libres, ce qui peut générer de l’angoisse. Il arrive que certains se rendent compte de leurs propres déficiences, ils essaient alors désespérément d’avoir des interactions, mais ne savent pas comment initier les contacts sociaux.

C’est en quoi, le projet de la Tovertafel intervient.


Le but de l’ALEFPA de Cambes, financer la Tovertafel, jeu interactif pour les personnes atteintes de troubles cognitifs.

C’est à la suite d’une réflexion menée par Christelle Rizzo, aide medico-psychologique (AMP), accompagnée par sa directrice Alexandra Del-Gobbo, que le besoin et l’envie d’aider les personnes atteintes de TSA et les 76 autres résidents du Foyer Marie Talet est venue à travers le projet « Tovertafel ».

« Je savais déjà que les personnes atteintes de TSA étaient particulièrement attiré par les écrans et les jeux interactifs […]. Ils facilitent la motivation et les processus d’apprentissage chez les personnes atteintes de trouble du spectre autistique »

 

Christelle Rizzo, AMP à l’ALEFPA de Cambes (Gironde).

La Tovertafel, crée en 2009 par des chercheurs, est un boîtier fixé au plafond projetant sur un support (sol ou table) des jeux, à la manière d’une tablette géante. Ce sont des jeux interactifs développés spécifiquement dans le but d’offrir aux personnes atteintes de difficultés d’apprentissage, à leur propre échelle, une activité appropriée afin de les faire jouer ensemble.

La Tovertafel agit dans le développement de différentes compétences suivantes :

Améliorer l’attention conjointe : une personne présentant un autisme avec déficit de l’attention conjointe, éprouve des difficultés à se concentrer sur les mêmes éléments que les autres personnes avec qui elle entre en interaction. Le but étant de développer la collaboration et tisser des liens forts entre joueurs et avec les éducateurs.

Eviter l’ennui : savoir occuper son temps libre de façon ludique et attractive afin de créer l’envie.

Stimuler les sens & la cognition : que ce soit l’écoute, la vision ou le toucher, la majorité des jeux font autant appel à la capacité de raisonnement qu’aux réflexes. C’est une bonne façon d’entretenir les neurones en même temps que de les divertir.


Suite à la crise du COVID-19, les conditions de vie des résidents au sein du foyer se sont dégradés à cause de l’anxiété générée par l’enfermement et le manque d’interaction sociale avec les proches. Le Royaume du Loto permettrait d’aider grandement à financer ce projet onéreux, d’une valeur de 6500 euros HT le boîtier. Avoir une Tovertafel permettrait aux résidents de vivre un futur confinement plus sereinement et beaucoup moins destructeur.


Comment venir en aide à l’ALEFPA ?

L’association ALEFPA s’adresse aux enfants et adultes en difficultés sociales ou en situation de handicap, aux familles et aux sympathisants de la cause. Si vous êtes sensible aux actions de l’association et que vous souhaitez vous engager sur le long terme, vous avez la possibilité en plus de votre participation au Royaume du Lot de faire un don en suivant la procédure expliquée sur leur page dédiée :

Faire un don à l’ALEFPA

Pour les contacter, vous pouvez compléter leur formulaire de contact sur leur page internet :

Formulaire de contact

Ou vous pouvez directement prendre contact avec la directrice de l’antenne ALEFPA de Cambes, Madame Alexandra Dal Gobbo en envoyant un mail à

alexandra.dalgobbo@alefpa.asso.fr

Nous vous invitons également à les suivre sur leur page Facebook en cliquant sur le lien ci-dessous :

Facebook de l’ALEFPA

N’hésitez pas à vous abonner à leur page pour leur donner de la force !

Sources :

Articles similaires

Catégories
Espace association
Voir la page

Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie (ALEFPA)

Adresse postale 

Foyer Marie Tallet
Lieu-dit Baragne Ouest
33880
Cambes
FRANCE

  • Téléphone : 05 56 49 89 50

Vous désirez participer au loto de cette association ?

Vous avez été sensible aux actions de cette association et vous désirez participer au loto ?

Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre place en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Sur l’agenda, cliquez sur la date correspondante du loto de l’association puis réservez sur la page de l’événement. 

Réserver
Par |2020-12-22T13:42:19+00:00lundi 21 décembre 2020|Assocations|0 commentaire

Laisser un commentaire

Go to Top